Désherber avec du vinaigre blanc

Ecologie Bio

Il existe une solution plus écologique pour désherber que d’employer du Roundup (Glyphosate !) et de polluer ainsi vos sols c’est d’employer du vinaigre blanc comme désherbant. Comment faire et à quel taux de dilution ?

Voici le mode d’emploi…

Tout d’abord, il est préférable d’acheter du vinaigre blanc à 8% pour 2 raisons : la première est que son prix est moins élevé que celui à 10% et la seconde est que son agressivité sera moindre pour les sols.

Ensuite, pour éradiquer les mauvaises herbes de votre pelouse ou de vos allées, diluez le vinaigre blanc avec de l’eau à raison de 1/2 litre d’eau pour 1 litre de vinaigre … cela doit suffire pour faire jaunir et faner les mauvaises herbes.

Pour les herbes récalcitrantes, vous pouvez utiliser le vinaigre blanc pur … sans dilution mais attention aux dégâts …cela va tout de même bruler brûler le sol et ses micro organismes. Il est recommandé d’utiliser un pulvérisateur afin de bien asperger les herbes à désherber …. ensuite laisser sécher.

Le résultat est surprenant ! Enfin, évitez de désherber par temps de pluie car cela va diluer votre préparation donc et restreindre l’efficacité de la solution …

7 réflexions au sujet de “Désherber avec du vinaigre blanc

  1. Et si on faisait un peu de théorie ? Principe : les cellules végétales absorbent l’eau par osmose. Toute substance oxydante (cad « qui brûle ») ajouté à l’eau, pénètre dans les cellules et les détruit. Les oxydants les plus connus sont les acides : donc acide clorydrique, sulfurique (batteries auto) oxalique (eclarcisseur bois) l’acide aminomethylphosphonique (la « haine » des ecolos car c’est le Glyphosate qu’on croit encore produit par Monsanto tandis que c’est désormais la Chine le plus important producteur mondial) l’acide acétique (le vinaigre s’il est au 4 pct) et l’acide pélargonique, ces deux derniers chers aux écolos, car produits à partir du vin et des géraniums.
    Mais le chlore aussi (donc celui utilisé pour les piscines et l’eau de javel) sont des oxydantes dissous dans l’eau, comme l’ammonium quaternaire (l’anti-mousse pour les murs, pour votre piscine, etc).
    Le tout disponible chez n’importe quel magasin de bricolage. Attention ! Plus le produit est concentré plus il est dangereux ! Donc gants, lunettes et vêtements de protection, et jamais dépasser le 15 pct de concentration dans l’eau, car les oxydants brûlent aussi les cellules des mammifères (comme nous…).
    Un oxydant par définition est biodégradable (sinon il ne serait pas oxydant) mais les écolos ne vous énervez pas ! L’alternative : lunettes de soleil, chapeau mexicain et jellabah blanche (contre les ultraviolets cancérogènes) une pioche, et…  » huile de coude « .

  2. Au delà de l’aspect purement théorique de votre laïus (certes très intéressant) : vous avez quoi contre les écolos ? Il semblent vous énerver au plus haut point …

  3. quelle est la conséquence pour les sols sur du long terme avec des usages fréquents, cela ne risque-t-il pas d’appauvrir les sols au même titre que les désherbants chimiques ?

    • Si le vinaigre dilué utilisé pour désherber est rapidement bio dégradé, il risque cependant d’acidifier votre sol. De surcroit il est néfaste pour la vie microbiologique du sol. Il faut donc l’utiliser sur vos allées et autres limites de terrain plutôt que dans les massifs et cultures potagères où d’autres méthodes de désherbage naturel seront envisagées…

Laisser un commentaire

utilisation du vinaigre blanc